Il vivait normalement mais à ses 17 ans, une maladie le transforme physiquement, ce qui fait de lui une bête de foire !



Né au début du siècle dernier, Maurice Tillet est un Français qui n’avait rien de plus ou de moins que les autres adolescents de son âge. Mais à l’aube de ses 17 ans, ses parents remarquent que leur fils est en train de se métamorphoser.

Maurice est né en Russie de parents français et est très doué dans divers domaines, notamment la littérature et les langues. Son intelligence le pousse à entamer des études de droit mais sa maladie le rattrape et il perd sa voix puisqu’elle affecte ses cordes vocales.


Maurice souffre d’acromégalie

Cette maladie touche les parties de l’extrémité de son corps au niveau des os: ses mains, ses pieds et son visage grandissent de manière désordonnée. La médecine de l’époque n’était pas très avancée et il était très difficile de diagnostiquer ce type de maladie puisqu’elle agit lentement.

Après avoir renoncé à porter la toge d’avocat, il décide de s’engager dans la marine pour laquelle il portera l’uniforme pendant plus de six ans. Moqué, humilié par ses congénères, Maurice décide de quitter la marine puisque personne ne l’accepte tel qu’il est.

Il part aux Etats-Unis dans le but d’avoir un avenir meilleur

Doté d’un physique hors du commun, il s’engage dans une carrière de lutteur et devient rapidement célèbre grâce ou à cause de son apparence. Mais au-delà de ça, il est doué dans ce sport et devient même champion du monde en 1944.

Hollywood le remarque et plusieurs réalisateurs viennent le trouver pour qu’il joue dans des films. Il accepte et tient des petits rôles jusqu’à donner la réplique à Josephine Baker.

Malheureusement, Maurice décède prématurément à l’âge de 55 ans.

Avant de mourir, il avait autorisé qu’on fasse de son visage un masque afin qu’on se souvienne de lui. Le visage de la mort, qui terrorisait les rings de lutte, est désormais exposé dans un musée en Pennsylvanie, aux États-Unis.

Voici l’une des rares vidéos qui a été prise à l’époque:

Maurice n’a pas caché sa différence, il en a justement profité à bon escient, ce qui lui a valu un titre de champion du monde de lutte et plusieurs rôles dans le cinéma.

Partagez l’article pour montrer que la différence ne diffère en rien le parcours d’une personne !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook


A LIRE AUSSI: