Suivez-nous sur Facebook:

La tendance se confirme ! Une autre jeune fille met en vente sa virginité sur le web !

C’est inquiétant…



19 ans, 44 kg, 1 mètre 60, cette jeune Australienne au corps athlétique a tout pour plaire. Et justement, elle a décidé d’utiliser ses atouts physiques pour trouver de l’argent grâce à une pratique qui tend à se banaliser…

En effet, contrairement aux jeunes de son âge qui se concentrent sur les études pour réussir tout en trouvant le temps de s’amuser à faire du shopping ou du sport, cette charmante demoiselle a décidé de mettre en vente sa virginité sur le web !

« Salut. Je suis une jeune fille de 19 ans qui désire vendre sa virginité. »

Tel est le message qu’elle affiche sur les réseaux sociaux ! Un message clair agrémenté de trois photos présentant son corps… Eh oui ! Elle offre même quelques détails au sujet de son physique, dont son poids, sa taille, sa silhouette… Et pour ceux à qui cette offre semble intéressante, le prix de sa première nuit d’amour s’élève à « seulement » 250 000 dollars… Quel que soit l’âge du prétendant !

Par contre, la jeune femme pose également quelques conditions pour ceux qui sont intéressés…

Elle explique effectivement que la rencontre devra se faire dans un restaurant avant d’aller dans un hôtel du choix de son prétendant. Néanmoins, « si je n’ai finalement pas envie de le faire, je peux annuler le contrat », souligne-t-elle. La jeune femme précise également la nécessité d’utiliser des préservatifs, et refuse toute violence, les jouets sexuels, ou encore que l’acte soit filmé pour en faire une vidéo pornographique.

Voici l’annonce en question :

Mais cette Australienne de 19 ans n’est pas la seule à faire ce genre d’annonce sur internet !

Bien avant elle, d’autres filles de différentes nationalités ont déjà mis en vente ou aux enchères leur virginité. Si certaines femmes le font pour créer le buzz, devenir célèbre et gagner facilement de l’argent, d’autres optent pour cette solution par désespoir ! C’est par exemple le cas d’une jeune Chinoise qui a vendu son corps au plus offrant pour couvrir les frais de soin de sa mère atteinte d’un cancer de la peau…

Quoi qu’il en soit, au vu du prix d’une première nuit d’amour, cette pratique scandaleuse ne risque pas encore de s’arrêter ! On peut même dire que cette tendance inquiétante se confirme et risque même de devenir beaucoup plus courante dans les mois à venir…

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Partagez l’article pour ouvrir le débat avec vos amis !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook


A LIRE AUSSI: